Comment aider votre chien à rester seul ?

L’une des principales inquiètudes des propriétaires est de retrouver leur domicile sens dessus dessous lorsque leur chien y reste seul. De nombreux troubles du comportement peuvent être en cause mais il est aussi possible que votre compagnon à quatre pattes vive simplement mal le fait d’être seul. Il s’agit alors d’une véritable source de stress pour lui. Il peut y avoir plusieurs raisons à ces réactions de peur. Essayez de les identifier et parlez-en à votre vétérinaire qui pourra écarter une éventuelle cause médicale et vous mettre en contact avec un comportementaliste. Voici quelques astuces pour l’aider à réduire ses angoisses de séparation lorsque vous n’êtes pas là.

Nos 5 conseils

1. Sortez votre chien avant de partir

  • Un chien fatigué supportera plus facilement de rester seul.
  • Après une sortie sportive, patientez 30 minutes avant de partir. Cela lui laissera le temps de retrouver son calme.

2. Ne montrez aucune émotion avant de partir ou en rentrant

  • Les chiens sont des éponges émotionnelles. Si vous êtes atteint par votre séparation, il le sera également.
  • Si votre chien vous saute dessus de joie à votre retour, tournez-lui le dos et ignorez-le.
  • Lorsqu’il aura retrouvé son calme, récompensez-le.

3. Donnez-lui une friandise avant votre départ.

  • Pour l’occuper, vous pouvez cacher quelques friandises ou croquettes dans des jeux ou tapis d’activité ludiques.
  • Vous pouvez également lui proposer des jouets à mastiquer ou à mâchouiller.

4. Aidez-vous d’un gilet ThunderShirt !

  • ThunderShirt est un gilet relaxant breveté qui peut aider votre chien à être plus apaisé en votre absence.
  • Il exerce une pression douce et constante sur le corps de votre animal pour un effet relaxant immédiat.
  • ThunderShirt aide déjà des millions de chiens à se relaxer. Pourquoi pas le vôtre ?

5. Aidez votre chien à se débrouiller seul

  • Instaurez de la distance avec votre chien lorsque vous êtes à la maison.
  • Procédez par étapes en allongeant petit à petit la durée que vous passerez chacun de votre côté. Récompensez-le à chaque étape.
  • Du basique « assis, couché, debout » aux tours les plus élaborés, chaque nouvel apprentissage renforcera sa confiance en lui et pourra l’aider à faire face à la séparation.